Médiation® : Eviter le pire et réinstaurer le dialogue.

Les bénéfices :

Faire baisser les tensions 
Restaurer le dialogue
Eviter trop d'arrêts de travail et de perte de productivité
Eviter des actions en justices qui impactent fortement l'entreprise
Permettre à toutes les parties d’œuvrer vers un accord décidé par eux-mêmes

Dans quels cas opter pour une médiation ?

Des tensions sont palpables entre des personnes de l'entreprises et vous ne savez pas comment ramener le dialogue.
Un conflit avéré entre deux ou plusieurs personnes persiste depuis plusieurs semaines, mois, années.
Des tensions entre services impactent les résultats de ceux-ci?
Vous avez déjà essayé les techniques de management mais les personnes n'arrivent pas à s'entendre.
Des personnes sont en arrêt de travail et si rien n'est fait le pire pourrait arriver? Dépôt de plainte et recours au pénale... 

Comment se déroule une médiation ?

La médiation de conflit relationnel est un processus précis auquel il faut apporter toute l’attention nécessaire afin d’en assurer la bonne réussite. (l’issue n’est jamais certaine)

Ce processus se déroule en quatre phases :
1- Construction du cadre procédural,
2- Déconstruction séparation, expression des dissensus,
3- Reconstruction, recherche du consensus,
4- Accord.

L’accompagnement fait toujours suite à une demande dans laquelle toutes parties doivent être volontaires pour pouvoir démarrer la médiation. (Pré-requis au démarrage de mission)

1. Phase de construction du cadre procédural
La médiation doit se dérouler dans un lieu neutre, calme et isolé propice à l’évolution. Réaliser une médiation en interne ne fonctionne pas.
Lors d’un rendez-vous de préparation (1h à 1h30) avec l’initiateur de la médiation les points suivants vont être clarifiés dans le but de bâtir le cadre procédural de fonctionnement :
- Précision du contexte et des antécédents possibles
- Évaluation du niveau de conflictualité
- L’objectif de la médiation et le pourquoi
- Les risques et besoins dans cette gestion de conflits
- Quelles sont les actions déjà menées
- Quelles sont les structures de gestion de conflits existantes
- Identifier les résistances possibles
- Déterminer les phases de communication et l’agenda du processus

2. Phase de déconstruction /séparation
Le médiateur s’entretient séparément avec chacune des parties en conflit via un entretien individuel par personne (2h minimum)
Il s’assure de leur consentement pour la médiation et travaille à établir un climat de confiance. L’écoute doit être active et emphatique, le médiateur doit faire preuve de compréhension (restitution, reformulation, traduction), doit désamorcer les attitudes défensives ou d’hostilité. Il faut ensuite choisir le processus de médiation. C’est aux parties et non au médiateur d’amener des solutions (le médiateur accompagne le processus avec les outils et techniques de médiation). Si toutes les parties donnent leur accord alors la phase 3 de médiation collective peut débuter.

Déontologie de la médiation
Neutralité – Confidentialité – Impartialité – Responsabilité - S’assurer que les discussions ont lieu d’égal à égal

3. Phase de reconstruction : la recherche du consensus
Cette phase se réalise par 1 ou 2 réunions de groupe de 2h30 minimum.
Le médiateur doit favoriser la perception et la compréhension du conflit par les médiés, la communication entre les médiés, la volonté de régler les conflits. Le médiateur doit gérer le processus de médiation.

Difficultés : le plus fort ou le plus gradé a tendance à faire sa loi. La médiation est donc plus compliquée quand il y a une hiérarchie entre les médiés. Il est possible, par exemple, de demander à celui qui a le moins de pouvoir de formuler des propositions.

4. Phase de l’accord de médiation
Cette phase se réalise dans une réunion de groupe de 2h minimum
Un accord doit être rédigé par la co-construction de toutes les parties ce qui scellera le consensus. Chaque personne s’engagera à suivre ses engagements.
Il est important qu’une personne suive la réalisation de l’accord signé.

Dans quels cas notre intervention n'est plus possible ?

Nous ne sommes pas habilité à mener une médiation judiciaire, c'est à dire si une ou plusieurs personnes ont porté plainte en justice.
 

La médiation est-elle certaine ?

Notre expérience dans la conduite de médiations en entreprise nous montre que bien souvent l'accord de fin de médiation est scrupuleusement suivi par les protagonistes.
Pourtant le fonctionnement des êtres humains est un système complexe dans lequel rien n'est certain à 100%. 
Une médiation, même si elle échoue, apportera et laissera à ses acteurs des clés et outils relationnels pour la suite et à l'entreprise la satisfaction d'avoir tout essayé.

Conditions et tarif d'une médiation :

Chaque médiation est unique. Les devis sont réalisés sur mesure suivant les besoins de l'entreprise.
Contactez-nous par mail ou téléphone ou remplissez le formulaire ci-dessous et rencontrons-nous pour voir ensemble ce qui est possible.

Media

Contact

Expert en développement personnel de réussite

Parc des Glaisins • Immeuble ALTITUDE • 3ème étage
5, avenue du Pré Félin • 74940 Annecy-le-vieux

+33 (0)6 50 90 14 84

Message

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez déjà entamé une démarche ! On en parle autour d'un café ?

Expert en développement personnel de réussite

Parc des Glaisins • Immeuble ALTITUDE • 3ème étage
5, avenue du Pré Félin • 74940 Annecy-le-vieux

+33 (0)6 50 90 14 84